Le mystère de l’Île de Pâques

Avec leurs grands yeux et leur taille impressionnante, les statues de l’Îles de Pâques suscitent de nombreuses interrogations. Secrète, cette île polynésienne garde précieusement son mystère, enfoui au cœur de ses géants de pierre muets, impassibles et dont le silence a traversé les siècles.

Histoire de l’Île de Pâques

Où se trouve l’Île de Pâques ?

Envoûtante et mystérieuse, l’île de Pâques est une île volcanique isolée au milieu de l’Océan Pacifique, à près de 4000 km du Chili et de l’île de Tahiti. D’une forme triangulaire, l’Île de Pâques ne couvre que 166 km². Elle abrite actuellement plus de 5000 habitants et l’un des mystères les plus tenaces de notre civilisation : les statues Moaï.

Emblème de l’Île de Pâques, ces gigantesques statues fascinent les voyageurs et semblent se moquer des chercheurs qui essaient depuis des années de percer leur mystère.

La langue officielle est l’espagnol, car l’île appartient au Chili. Mais c’est surtout le Rapa nui, le dialecte polynésien parlé par les autochtones, qui offre les premières clés pour percer les secrets de l’Île de Pâques.

La découverte de l’Île de Pâques ?

L’île a été découverte par des explorateurs hollandais en 1722, le jour de Pâques, d’où le nom qu’elle porte aujourd’hui.

Dans la langue autochtone, elle est appelée en revanche Rapa Nui. Certains la prénomme aussi Te pito o te henua (le Nombril du Monde) ou encore Mata ki Te rangi (Les Yeux qui Regardent le Ciel) – référence directe à ses énormes statues de pierre aux yeux dirigés vers le ciel.

Les géants de l’Île de Pâques suscitent l’étonnement depuis des siècles, car pendant longtemps, personne n’a pu expliquer dans quel but ces statues ont été construites, ni par qui…

Les origines des statues de l’Île de Pâques

Qui étaient les premiers habitants de l’Île de Pâques et pourquoi ont-ils érigé les statues Moaï ? Et si – comme le prétendent certains – ces statues sont les vestiges d’une civilisation ancienne, pourquoi cette civilisation a-t-elle disparu ?

Le passé de l’île est d’autant plus énigmatique que personne ne peut en témoigner ! La plupart des 5000 personnes qui y vivent aujourd’hui, est arrivée récemment du Chili ou des autres îles du Pacifique. Ils n’ont donc aucun souvenir du passé de l’île. De l’époque des grandes statues de l’Île de Pâques ne survivent que quelques légendes remplies de mystères.

Qui sont les premiers habitants de l’Île de Pâques ?

Des scientifiques soutenaient l’hypothèse que les habitants de l’île seraient venus d’Amérique du Sud, le continent le plus proche. En effet, ils avaient démontré la possibilité de traverser le Pacifique depuis l’Amérique du Sud à bord d’un radeau. Mais ce n’était qu’une hypothèse, impossible à prouver réellement.

Ce n’est que bien plus tard que l’on découvrit la vérité, grâce à la génétique. En effet, chaque peuple du monde a une « signature génétique » propre : un ensemble d’éléments communs qui permettent d’identifier un groupe de peuples.

Les squelettes des premiers insulaires ont donc été examinés pour en extraire ce « dénominateur commun » génétique. Il s’est avéré que celui-ci était spécifique aux peuples polynésiens. Cela démontrait sans équivoque les origines polynésiennes des habitants de l’île de Pâques.

Le mystère commencerait-il à se révéler au grand jour ? Hélas, pas tout à fait, car il restait plusieurs éléments troublants.

L’Île de Pâques n’a pas livré tous ses secrets

Il a été établi que les polynésiens occupaient l’île vers l’an 700. Puis, aucune trace de nouveaux débarquements sur l’île pendant les 1000 années qui suivirent. Il semble en effet que plus personne ne soit venu sur l’île.

Seuls et isolés, ils développèrent une activité florissante, essentiellement autour de la pêche. Cette prospérité se reflète entre autres dans ces étranges créations qui font la réputation de l’Île de Pâques : ses statues géantes.

Rédacteur : Alice Mathieu

Voyante et medium depuis maintenant de nombreuses années, j'interviens aussi bien dans le domaine du cœur et du couple, que dans le domaine professionnel. Je parcours régulièrement le web, je suis passionnée d'écriture depuis toujours et rédactrice sur ce blog depuis quelques années.

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *