Le calendrier lunaire : le cycle de la Lune et ses différentes phases

Ce mois de février est celui du Nouvel An Chinois, aussi appelé le Nouvel An Lunaire. Aussi, je vous propose de nous intéresser aujourd’hui au cycle lunaire. Egalement appelé lunaison, il représente la période de 29 jours nécessaires à la Lune pour compléter son mouvement de rotation autour de la Terre. Au fil de ce cycle, elle connaît plusieurs phases.

Lune montante ou descendante ?

Tout d’abord, elle connaît une phase ascendante, puis une autre descendante. On dit qu’elle monte et qu’elle descend en déclinaison.

Pendant la phase ascendante, c’est à dire plus de 13 jours :

  • Elle nous apparaît de plus en plus haute dans le ciel >> C’est la Lune ascendante (ou Lune montante).

Ensuite, pendant à peu près 13 jours, elle redescend petit à petit :

  • Elle semble être de plus en plus près de la ligne de l’horizon >> C’est la Lune descendante.

Si vous voulez savoir si la lune est montante ou descendante, voilà ce que vous pouvez faire :

  • le soir, regardez la et notez sa position par rapport à un repère fixe.
  • Le lendemain – non pas à la même heure mais deux heures plus tard – regardez la à nouveau. Si, par rapport au repère fixe choisi :
    • la Lune est plus haute que la veille, elle est en phase ascendante
    • Si elle apparaît plus basse, elle est descendante.

Mais ces deux phases ne doivent pas être confondues avec la Lune croissante ou décroissante.

Lune croissante et décroissante 

Là, il s’agit du calendrier lunaire (ou rythme synodique). Ce sont les différents visages de la Lune qui se succèdent, à cause de sa position changeante par rapport à la Terre et au Soleil.

La phase croissante : de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune

  1. La Nouvelle Lune : c’est le moment où elle est située directement entre la Terre et le Soleil. La lumière du Soleil étant trop éblouissante, elle devient invisible la nuit et est seulement visible le jour.

Quelle est l’influence de la Nouvelle Lune ?

Cette phase précède le début d’un nouveau cycle. Son influence est considérée bénéfique pour :

  • L’élimination des mauvaises énergies
  • La désintoxication du corps et l’élimination des toxines
  • L’augmentation de l’énergie vitale et le début de nouvelles activités
  • L’abandon de mauvaises habitudes
  1. Le Premier croissant : elle commence à devenir plus visible depuis la Terre. C’est la phase croissante de la Lune, pendant laquelle les flux d’énergie abondent.
  2. Le Premier Quartier : elle se déplace et commence à redevenir visible dans le ciel pendant la nuit. Elle est de mieux en mieux éclairée par les rayons du Soleil.
  3. La Lune Gibbeuse Croissante nous apparaît presque pleine, arrondie comme par une bosse. C’est la dernière phase croissante avant la Pleine Lune.

 

La phase décroissante : de la Pleine Lune à la Nouvelle Lune

  1. La Pleine Lune: 15 jours après le début de son cycle, elle s’est déplacée et se situe désormais à l’opposé du Soleil. Complètement éclairée par celui-ci, elle nous apparaît parfaitement ronde et brillante. La Pleine Lune marque l’apogée du cycle lunaire et le passage vers la maturité. Elle est réputée exercer une influence positive sur :
  • La construction et les nouveaux projets, car elle est tonifiante et apporte du dynamisme
  • Le repos bénéfique du corps, car elle permet d’absorber et d’emmagasiner de nouvelles énergies
  • La Pleine Lune est aussi la phase idéale pour toutes les invocations aux esprits et pour le développement de votre spiritualité.
  1. La Lune Gibbeuse Décroissante: avec cette phase, elle entame sa période décroissante. Après la Pleine Lune, l’attraction lunaire reste importante, mais la lumière diminue. Le niveau énergétique commence à baisser. En jardinage, on dit que la sève descend vers les racines des plantes. On conseille d’ailleurs d’attendre la fin de la phase décroissante avant de couper des arbres.
  1. Le Dernier Quartier : elle se déplace encore et le Soleil l’éclaire de moins en moins. C’est alors qu’elle prend l’apparence d’une demi-lune. C’est le moment idéal pour finaliser des projets et s’accorder un repos bien mérité. Cette phase décroissante a des effets favorables notamment pour :
  • La valorisation des acquis. Le temps de l’investissement est passé, il faut se concentrer désormais sur les résultats de nos actions.
  • Sur un plan physique : la cicatrisation des plaies.
  1. Le Dernier Croissant: cette phase est la dernière du cycle lunaire, la dernière étape avant un repos bien mérité : la Nouvelle Lune. C’est le moment de regarder rétrospectivement le cycle que nous venons d’accomplir et – forts de nos expériences – de nous préparer pour un nouveau.

Même si aujourd’hui, nous disposons de beaucoup d’informations sur cet astre et ce qui détermine son aspect, cela n’enlève rien à sa beauté majestueuse. La succession de ses différentes phases n’est pas seulement un plaisir pour nos yeux, mais elle nous donne également des indices importants pour orienter nos actions et nos gestes au quotidien.

Rédacteur : Michel Mas

"L’art royal des astres" me passionne depuis mon plus jeune âge. Il y a une quinzaine d'années déjà que j’ai commencé à étudier l’astrologie. L’astrologie s’est révélée pour moi un instrument très efficace et étonnamment vivant pour comprendre les dynamiques profondes de l’être humain. Après avoir proposé des consultations personnalisées en cabinet pendant 10 longues années, je rédige aujourd’hui des horoscopes et des articles en ligne.

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *